Les bons cadeaux sont toujours en vente,

l’action – 15% est cependant terminée !

Covid-19, La Matinale du 30 mars 2020

Je vis, j’achète dans le Jura !

Le nouvel autocollant a été présenté et distribué lors de l’Assemblée générale du 30 octobre 2019

Bon cadeau jura - AC JU

Canal Alpha – octobre 2018

Thomas Schaffter nous parle commerce jurassien dans le Jura Show

Bon cadeau jura - AC JU

Le Mag’s – octobre 2018

Bon cadeau jura - AC JU

ARTICLE LQJ 4 octobre 2018

SAIGNELÉGIER

«Notre comptoir est un bel exemple de savoir-faire»

Le comptoir franc-montagnard a ouvert ses portes au public hier soir sur le coup de 19 h. Auparavant, les notes du chœur l’Air de Rien ont lancé la partie officielle.
L’occasion pour Romain Paratte, président, de rappeler aux exposants qu’ils sont de vrais professionnels et qu’ils peuvent en être fiers. «C’est vous qui faites le comptoir», a-t-il résumé, en n’oubliant pas de mentionner les invités, soit les crèches à domicile et la lutte contre la mucoviscidose.

L’union fait la force

La parole est ensuite revenue au président du Gouvernement jurassien David Eray. «Il est réjouissant de constater que ce comptoir est bien ancré localement et en bonne santé alors que d’autres en Suisse battent de l’aile», a-t-il commencé avant de louer l’économie de proximité, «un gage d’emplois et de villages animés». Il a encore souligné que le Gouvernement se réjouissait de la création de l’Association du commerce jurassien.
David Parrat, représentant taignon au sein de cette nouvelle entité – créée à fin août –, a invité les exposants à y adhérer pour sortir des constats moroses du secteur de la vente, et plus particulièrement pour faire face à l’essor du tourisme d’achat et de la vente en ligne. Et de conclure: «Pour surmonter ces défis, nous devons mettre en valeur notre travail. Notre petit comptoir est un bel exemple de savoir-faire.»

Bon cadeau jura - AC JU

Allocution de Monsieur David Parrat lors de la cérémonie d’ouverture du Comptoir franc-montagnard le 3 octobre 2018

Mesdames, Messieurs, Chers amis commerçants, Chers invités,

Au nom de la nouvelle association du commerce jurassien, Je tiens à remercier le comité  du comptoir des Franches-Montagnes de lui donner la possibilité de venir se présenter à vous à l’occasion de cette ouverture officielle.

Je suis donc ce soir porteur du message du comité nouvellement fondé de l’AC-ju et c’est par des félicitations et des remerciements que je voudrais  commencer. Bravo à vous tous, organisateurs et participants à cette incontournable manifestation Franc-montagnarde. Notre petit comptoir est un bel exemple de savoir-faire local et ces quelques jours consacrés chaque année à rencontrer nos clients sont aussi forts en instants de partage et génèrent, je l’espère, chez chacun d’entre vous la même émulation que celle que je ressens dans cette ambiance particulière de halle cantine revisitée et méconnaissable de l’intérieur.

Petit constat du monde du petit commerce d’aujourd’hui:

  • une tendance du public à délaisser les petits commerces au profit d’achats en ligne toujours plus nombreux
  • un tourisme d’achat qui ne cesse d’augmenter et qui devient toujours plus facile
  • la concurrence des grands groupes à renfort de publicités si bien ciblées et tellement malignes
  • de nombreuses charges administratives pesant toujours plus sur nos petites structures
  • des normes légales et des obligations diverses toujours plus pointues
  • des comptes à rendre et des mesures à respecter toujours plus sévères
  • une modification de la place du travail dans la vie de chacun
  • des clients toujours plus mobiles qui veulent tout au même endroit
  • des modes et coutumes du public qui font de tout artisan professionnel un industriel parce qu’il travaille comme un pro.

Voilà un constat bien morose!  Mais combien de fois une oreille indiscrète surprendra ce genre de propos au coin de nos stands entre deux d’entre nous?

Il devient difficile de rester motivé, innovant et d’exposer sa passion chaque jour quand l’image que l’on se crée en mode boule de neige est cette dernière. L’union fait la force mais aussi le plaisir partagé, l’émulation et favorise la facilité à communiquer vers l’extérieur. Il devient urgent et important que nous soyons unis et efficaces, nous devons utiliser les outils professionnels et performants de notre époque. Oui, ce que nous n’avons jamais le temps d’apprendre à utiliser, comme tous les patrons qui gagnent aujourd’hui, nous devons déléguer et partager ce que nous ne pouvons faire seuls.

  • Il faut maintenant redonner un peu de smiley dans ma petite présentation: sachez que l’économie a redémarré ! Selon les secteurs, une amélioration de 2.9% est calculée et annoncée pour cette année 2018 et peu de secteurs n’en bénéficient pas aujourd’hui.
  • Il existe une réelle prise de conscience des autorités aujourd’hui sur l’importance de nos petites et moyennes entreprises. Le canton en fait la démonstration en insufflant de sa propre initiative un coup de soufflet sur cette nouvelle AC-Ju en favorisant et soutenant sa remise en route.
  • L’intérêt des jeunes pour l’apprentissage est toujours bien présent, j’en veux pour preuve les nombreux motivés que je côtoie chaque semaine à l’école professionnelle artisanale.
  • Le public parle et la conscience populaire se réveille… Les médias sociaux parlent du bon pain, du savoir-faire de son garagiste et partage ses expériences positives en temps réel.
  • Les médias soutiennent nos métiers par des diffusions régulièrement ciblées artisanat et commerce local.

À nous maintenant de quitter nos discussions tristes des coins de stands et de savoir utiliser les bons outils pour absorber tous ces rayons de soleil qui se faufilent…

C’est là qu’intervient cette nouvelle AC-Ju…..

Créée le 28 août dernier à Bassecourt dans le but essentiel de défendre les intérêts des commerçants régionaux, l’Association regroupe et regroupera toutes les sociétés locales et régionales de commerçants, comme l’Union du commerce d’Ajoie et du Clos-du-Doubs (UCA) et de l’Union des commerçants delémontains (UCD) entre autres. Nos associations de commerçants dans notre district deviennent discrètes ou périssent.

De manière à rendre l’association du commerce jurassien la plus représentative de l’ensemble du commerce jurassien, j’ai accepté de représenter la région des Franches-Montagnes au sein de ce comité cantonal, mais aussi, il faut bien le dire, suite à l’annonce faite par Mme la ministre ici même il y a un an jour pour jour que je faisais partie du groupe de travail. Je vais moi-même adhérer à l’association du commerce jurassien, nous devons nous mêler aux jurassiens et nous devons travailler avec les diverses approches des gens de notre canton.

L’Association du commerce jurassien serait d’ailleurs très heureuse d’accueillir une association de commerçants taignons si elle venait à se constituer. L’appel est lancé !

Dans l’attente ou en l’absence d’une telle naissance, l’Association du commerce jurassien peut également accueillir tout commerçant qui souhaiterait en faire partie de manière individuelle, ou toute association locale, afin de disposer du soutien d’une structure professionnelle. Le secrétariat, je dirais même le coaching de l’AC-Ju est assumé par le Bureau des Métiers de la Fédération des Entreprises Romandes – Arc Ju à Porrentruy. Le secrétariat extérieur et professionnel garantit un suivi dynamique et allège les membres actifs des charges pesantes, permettant aux membres de se focaliser sur des débats constructifs et motivants.

Si j’ai accepté d’intégrer le comité cantonal de cette nouvelle Association du commerce jurassien, c’est… parce que j’étais le seul taignon dans leur carnet d’adresse… mais  aussi parce que j’en partage les buts principaux, à savoir :

  • Mettre en place des campagnes promotionnelles favorisant
    « Le Consommer local » dans le même esprit que les autocollants réalisés il y a quatre ans sous le slogan : « Je vis, j’achète dans le Jura »
  • Créer un Site Web avec des informations précieuses et utiles aux commerçants
  • Développer une Plate-forme cantonale de commande en ligne
    ou encore
  • Travailler sur la numérisation des bons d’achat et mieux faire connaître les commerçants et les produits disponibles dans le Jura
  • Créer un interlocuteur crédible et fort face à nos autorités et aux diverses administrations pour assurer notre défense et notre représentation.

Bref, de gros défis attendent  l’association et notamment d’appréhender deux phénomènes majeurs qui éloignent le consommateur du commerçant jurassien : la vente en ligne et le tourisme d’achat.

Plutôt que de subir ces tendances, l’association veut se donner les moyens de les dépasser en développant des campagnes de sensibilisation sur le « Consommer local » ou en travaillant sur de nouvelles plates-formes mettant en valeur les commerçants jurassiens, et rendant accessibles leurs prestations et leurs produits au moyen des technologies actuelles.

Plus on est de fous, plus on rit, et plus on est efficaces. Il me reste à vous dire que les formulaires d’adhésion sont disponibles vers moi à qui se sent l’âme de montrer qu’il y a aussi des commerçants jurassiens aux Franches-Montagnes. L’adhésion est ouverte à toute association de commerçants et à tout commerçant individuellement. Le président Thomas Schaffter sera présent demain dans nos stand et je suis sûr qu’il sera heureux de répondre à vos nombreuses questions.

Le contexte et l’ambiance actuelle positive et prometteuse de la reprise plane je l’espère également sur la halle-cantine! Je vous souhaite à tous un bon comptoir et de bonnes affaires.

Secrétariat AC-Ju
2, chemin de la Perche – CP 1136 – 2900 Porrentruy 1
Tél : 032 465 15 75
Email : info@ac-ju.ch

Copyright 2021 © All rights Reserved.